Un « contact » plus que « full » !!

Il y a longtemps que je souhaite « chroniquer » les ouvrages que je lis même si, autant vous le dire tout de suite, je ne risque pas de piquer du boulot aux blogueur(se)s littéraires qui ont toute mon admiration quant au travail que ça peut représenter. Je ne lis pas assez vite de toute façon pour ça.

Je me contenterai de vous faire part des coups de coeur qui ont croisé, croisent et croiseront ma route de lectrice, et Guillaume Vaumartin me donne l’occasion d’ouvrir le bal !

Alors Guillaume, tout d’abord, laisse moi te dire, pour répondre à ta gentille dédicace que oui, des larmes il y en a eu ! 😉

Full Contact nous raconte l’histoire de Bastien qui vit seul avec son père depuis le décès de sa mère quand il était encore bien trop jeune pour que le destin le prive d’une maman. Son père a trouvé dans la pratique de la boxe pied-main (autrement appelée Full Contact), une voie pour évacuer son chagrin, et faire, bien que difficilement, le deuil de sa compagne. Il aimerait partager cette passion avec son fils, afin de l’aider car Bastien, lui, ne parvient pas à se soustraire du chagrin, même devenu grand. Il ne fait pas son deuil, alors il ne peut pas avancer. Mais un soir, alors que son père ne l’espérait plus, Bastien décide d’aller le voir combattre. Cette décision va tout changer.

Je ne vous en dis pas plus concernant l’histoire, pour ne rien gâcher de votre plaisir.

J’avais un peu peur en lisant le lexique au début de l’ouvrage de me perdre dans les descriptions techniques des combats de boxe, mais j’ai très vite dépassé ça. L’écriture simple, fluide et efficace de Guillaume Vaumartin m’a permis de me plonger au coeur de l’action et de vivre ces moments du livre comme si je les regardais dans un film. Avec les mêmes émotions ! Si je n’avais pas été au lit, tard le soir, pour lire, j’aurais parfois bondi en criant « Allez ouais Bastiennn, vas-y làààààà !! », boxant le vide de mes petits poings, en risquant de réveiller toute la maison !! 😀 😀 😀

J’ai été littéralement embarquée par l’histoire de Bastien. J’étais tour à tour, durant la lecture, dans la peau de plusieurs des personnages, puis de nouveau spectatrice prise par l’adrénaline provoquée par les scènes de combat sur le ring. Plusieurs fois j’ai eu tout autant envie de prendre ce gamin dans mes bras, que de le bousculer, réflexe sans doute maternel, ayant croisé dans ma vie des caractères proches de celui de Bastien.

Alors oui je vous recommande absolument de lire cette très belle histoire, écrite avec le coeur et une plume authentique et sincère !!

Bravo Guillaume Vaumartin et merci pour ce très beau moment de lecture !

Pour vous le procurer, cliquez sur l’image 😉 🙂

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s