En colère !

Il y a bien longtemps que je n’ai pas écrit par ici, mais aujourd’hui, une énième mauvaise surprise, me donne envie de poser ma colère par écrit.

J’avais envie de redonner un peu de visibilité au dernier roman que j’ai écrit : Spotlight. Il est disponible sur plusieurs plateformes, et en faisant un peu le tour, pour vous fournir, dans un post facebook, les liens à suivre pour se le procurer, je regarde bien entendu sur ma page amazon.

Et là, encore une fois, je regrette que cette ère numérique nous coince derrière nos écrans. Car si je tenais celui ou celle qui décide que des vendeurs X ou Y peuvent s’autoriser à vendre nos écrits au prix qui leur plait, au mépris total du travail de l’auteur, je lui montrerai ce qu’est la colère !

Mais qu’est-ce que c’est cette façon de procéder à la fin ??? Alors plus rien n’est respecté ? Passe encore les prix complètement délirant de boutiques à l’étranger où j’ai vu RE BORN vendu plus de 50 euros (je ne touche absolument rien sur ce genre de vente, évidemment), passe même tous les sites de piratages de livres numériques, j’ai cessé de me fatiguer à leur écrire de retirer mes bouquins de leurs sites..

Mais, comment peut-on vendre NEUF, en France, au prix de 7 euros, un livre dont le prix réel est de 13,50 euros ???? COMMENT ??? En principe c’est interdit ! Mais tout est permis sur Amazon si je comprends bien… C’est ça le neo libéralisme !

Alors je viens vous demander, à tous ceux que ça intéresserait de lire mes écrits, si vous cherchez absolument le prix le moins cher, s’il vous plait, ne l’achetez pas ! Ou alors d’occasion… Mais ne l’achetez pas à quelqu’un qui prétend vendre neuf à prix réduit.

Les prix de mes livres sont justes, et pas si onéreux parce que j’ai déjà moi-même le souci de ne pas exagérer. Je sais trop bien ce que c’est de devoir se retenir de se faire plaisir… Mais un livre ce n’est pas quelque chose qui se réalise en claquant des doigts. C’est un peu de nous que nous donnons dans chacun de nos écrits, ce sont des heures de travail, des torrents d’émotion qui nous submergent, des heures et des heures de relecture et de correction à s’en briser les rétines !

La plupart d’entre-nous, les auteur(e)s, ne fournissons tout ce travail que pour la gloire, nous n’en vivons pas, mais à défaut, nous méritons un minimum de respect. Et ces pratiques, ce n’est ni plus ni moins que le mépris total de ce que nous sommes, c’est pire que nous marcher dessus comme si nous étions des merdes sur un trottoir ! Parce que ce genre de pratique peut simplement nous écoeurer à vie de continuer à garder l’espoir !

Honte à ceux qui méprisent le travail des créatifs, et ne voient dans les créations qu’un moyen de gagner de l’argent vite fait bien fait !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s